webleads-tracker

Votre partenaire Juridique en Droit du travail
04 99 61 65 48
Lundi > vendredi 9h-18h
Panier vide

Arrêt de travail pour garde d’enfant : harmonisation des indemnisations pour les parents

Le protocole sanitaire mis en place dans les écoles primaires, à partir du 2 septembre 2021, prévoit la fermeture de la classe dès le 1er cas de Covid-19. 

Au collège et au lycée, seuls les élèves considérés comme « cas contact à risque », c’est-à-dire sans vaccination complète, doivent s’isoler pendant 7 jours.

Si le ou les parents ne peuvent pas télétravailler, le salarié  en arrêt pour garde de son enfant, de moins de 16 ans ou en situation de handicap, relève du dispositif d’activité partielle institué depuis le 1er mai 2020.

Enfant de moins de 16 ans testé positif : un arrêt maladie dérogatoire possible

Depuis juillet 2021, l’isolement n’est plus obligatoire pour les personnes vaccinées ayant un résultat de test négatif. Les parents vaccinés ne devaient plus pouvoir demander d’arrêt de travail s’ils devaient garder leur enfant positif à la Covid-19.

Pour éviter une différence de traitement entre parents vaccinés et non vaccinés, le ministère du Travail a déclaré une harmonisation des règles d’indemnisation, par communiqué de presse du 3 septembre 2021.

Désormais, le parent d’un enfant testé positif à la Covid-19 peut percevoir des indemnités journalières dérogatoires, sans délai de carence, avec un complément légal de salaire de l’employeur s’il est salarié, et ce, qu’il soit vacciné ou non. Cette indemnisation ne peut bénéficier qu’à un seul des deux parents du foyer, lorsqu’il ne peut pas télétravailler.

En pratique :

1.la plateforme de contact tracing de l’assurance maladie contactera directement les parents concernés pour leur délivrer un arrêt de travail et les indemnités journalières.
2.d’ici un mois, les parents pourront bénéficier d’indemnités journalières en déclarant directement leur arrêt de travail sur le téléservice declare.ameli.fr.

 

 

 

 

Tag google