webleads-tracker

Votre partenaire Juridique en Droit du travail
04 99 61 65 48
Lundi > vendredi 9h-18h
Panier vide

Heures supplémentaires et complémentaires : quelles différences ?

Les heures complémentaires et les heures supplémentaires ont en commun d’être payées à un taux majoré. Mais sur d’autres points, les règles diffèrent. S’il est vrai que les heures supplémentaires et complémentaires sont des heures effectuées au-delà de la durée du travail prévue au contrat, elles ne doivent pas être confondues.

Heures complémentaires vs heures supplémentaires : une différence de contrat de travail
Heures complémentaires : contrat de travail à temps partiel
Le nombre d'heures complémentaires ne peut excéder 10% du temps de travail habituel ou 1/3 de ce temps si la convention collective permet de dépasser la limite des 10%. Les heures complémentaires ne doivent pas porter la durée de travail effective du salarié au-delà de 35 heures ou de la durée conventionnelle appliquée dans l'entreprise pour les emplois à temps plein.
Heures supplémentaires : contrat de travail à temps complet
Les heures supplémentaires sont les heures de travail effectuées au-delà de la durée légale du travail (35 heures hebdomadaires) ou au-dessus de la durée exercée dans des professions particulières, dans la limite de 48 heures hebdomadaires.

Heures complémentaires vs heures supplémentaires : une différence de contrepartie
Heures complémentaires :
Les heures complémentaires qui sont majorées sont celles que le salarié peut effectuer au-delà de 10% de la durée hebdomadaire ou mensuelle prévue par le contrat de travail. Sachez que  la majoration des heures complémentaires est  limitée à 25% du salaire.
Heures supplémentaires :
Elles donnent droit à une majoration de salaire qui peut être remplacée, partiellement ou intégralement par un repos compensateur de remplacement. Un accord de branche étendu ou d'entreprise peut fixer le taux de majoration des salaires, qui ne peut pas être inférieur de 10% au taux légal. À défaut d'accord collectif, il faut appliquer le taux légal qui est de 25% du salaire pour les huit premières heures supplémentaires et de 50% au-delà.

Attention : Les salariés en forfait annuel en jours et les cadres dirigeants ne sont pas concernés par les heures supplémentaires. Ces heures peuvent être accomplies dans la limite du contingent annuel défini par accord collectif d’entreprise ou de branche. À défaut d'accord ou de convention, le contingent est fixé à 220 heures par salarié et par an.

Tag google