webleads-tracker

Votre partenaire Juridique en Droit du travail
04 99 61 65 48
Lundi > vendredi 9h-18h
Panier vide

Focus sur le congé de paternité : Kering sur la toile !

Alors que la loi prévoit un congé paternité de 11 jours seulement, de plus en plus d'entreprises du secteur privé décident de l'allonger. Par exemple, au 1er janvier 2020, 35000 salariés de Kering dans le monde, hommes comme femmes, vont bénéficier d'un congé de quatorze semaines rémunérées intégralement par le groupe de luxe, lors de la naissance ou l'adoption d'un enfant.

Que dit le code du travail ?
Selon l’article L1225-35 du Code du travail, peuvent bénéficier du congé de paternité et d’accueil de l’enfant :

  • Le père,
  • Le conjoint de la mère (mariage),
  • La personne liée avec la mère par un Pacs,
  • La personne vivant maritalement avec la mère (concubinage),
  • Le salarié bénéficie de ce congé, quel que soit son type de contrat (CDI, CDD, intérim…), son ancienneté, ou encore la durée de ce contrat.

La durée du congé de paternité
Une naissance : 11 jours calendaires au maximum.
En cas de naissance multiple : 18 jours calendaires au maximum.
Ces congés ne sont pas fractionnables ! Les congés non-pris sont perdus, le père ne pourra pas les poser ultérieurement.

Un congé paternité allongé de 30 jours en cas d'hospitalisation de l'enfant
Depuis le 1er juillet 2019, les pères (ou le conjoint de la mère ; la personne liée à elle par un Pacs ou vivant maritalement avec elle) bénéficient d'une durée allongée de leurs congés paternité en cas d'hospitalisation immédiate de l'enfant à la naissance. Ce congé, d'une durée maximale de 30 jours consécutifs, doit être pris dans les 4 mois suivants l'hospitalisation de l'enfant.

Etude comparée des grandes entreprises et le congé paternité : Netflix, en 2015, annonçait des congés paternité et maternité "illimités" sans pouvoir dépasser une année. Spotify propose 24 semaines de congés payés, Facebook 17 semaines,  Airbnb et Aviva 10 semaines, Mastercard 8 semaines.

 

Tag google