webleads-tracker

Votre partenaire Juridique en Droit du travail
04 99 61 65 48
Lundi > vendredi 9h-18h
Panier vide

Que faire en cas de suspicion de COVID-19 dans l’entreprise ?

1 - RECONNAÎTRE les symptômes
La COVID-19 peut se manifester par :
- la fièvre ou la sensation de fièvre (frissons, chaud-froid) ;
- la toux ;
- des maux de tête, courbatures, une fatigue inhabituelle ;
- une perte brutale de l’odorat (sans obstruction nasale), une disparition totale du goût ;
- une diarrhée.
La durée d'incubation varie de 3 à 5 jours en général
Les signes de gravité :
- Difficultés respiratoires
- Pression artérielle élevée
- Altération de la conscience
- Confusion, somnolence
- Altération brutale de l’état général

2 - ISOLER les individus
-Si les symptômes apparaissent hors du lieu de travail, le salarié ne doit pas regagner son poste de travail et doit alerter son médecin traitant pour connaitre la conduite à tenir. Il alerte l’entreprise.
-Si les symptômes apparaissent sur le lieu de travail, mobilisez un Sauveteur Secouriste du Travail (ou un professionnel de santé si présent) pour isoler la personne dans un local dédié.
La personne ayant des symptômes doit :
•    Respecter une distance d’un mètre minimum avec toute personne,
•    Porter un masque (chirurgical ou FFP2),
•    Se laver les mains.    
La personne qui porte assistance doit :
•    Se protéger en gardant une distance d’un mètre minimum,
•    Se laver les mains (eau savon ou gel hydro alcoolique) avant et après intervention,
•    Porter un masque (chirurgical ou FFP2), des lunettes ou un écran facial, des gants et une blouse jetable.
Le local dans lequel la personne est isolée doit être condamné jusqu’à sa désinfection.

3 - PROTEGER
-Si la personne ayant des symptômes présente des signes de gravité :
Contactez immédiatement le SAMU (15) et organisez l’arrivée des secours dans l’entreprise.
-Si la personne ayant des symptômes ne présente pas de signe de gravité :
La personne doit contacter son médecin traitant (pour connaitre la démarche à suivre et les tests potentiellement nécessaire) et rentrer à son domicile en évitant les transports en commun.

4 - ALERTER la ou les personnes désignées par l’entreprise
Les personnes référentes envisageront les mesures nécessaires et contacteront les personnes ressources, notamment le médecin du travail, pour envisager les suites à donner.


 

Tag google